Mercato RC Lens : Morgan Guilavogui, top ou flop ?

Les chafouins s’en étaient donnés à cœur joie le 29 juin dernier quand le service com du RC Lens avait annoncé le recrutement de Morgan Guilavogui, en provenance du PCF, pour 4 millions d’euros. « Encore un joueur de Ligue 2 » pouvait-on lire ici et là sur les réseaux sociaux.

L’international guinéen (11 sélections), auteur d’une saison aboutie en Ligue 2 (15 buts et 3 passes décisives en 32 matches), arrivait pourtant à Lens avec l’étiquette d’un joueur capable d’élever rapidement son niveau à celui de la Ligue 1.

Force est de constater qu’après 6 mois de présence au club, l’attaquant n’a toujours pas convaincu les supporters. 2 fois titulaire, 15 fois remplaçant pour un total de 473 minutes disputées en championnat, le numéro 27 n’a inscrit que 2 buts, face au PSG (défaite 3-1) et contre Toulouse ( victoire 2-1).

Tandis que Wesley Saïd a souvent été performant quand il est entré en jeu en remplacement d’Elye Wahi, Guilavogui peine à convaincre. Utiliser la profondeur, c’est à ce niveau qu’il était attendu, mais il n’est pas à la hauteur des ambitions. Circonstances atténuantes, il n’est pas grandement aidé par ses coéquipiers de l’animation offensive, incapables de le mettre sur orbite.
Compte tenu des difficultés rencontrées par Elye Wahi pour livrer tout son potentiel, il aurait été intéressant d’avoir dans la rotation un joueur capable de finir le travail, une fois les défenses adverses fatiguées, mais ce fut rarement le cas.

Guilavogui va rejoindre dans quelques jours la sélection de Guinée pour la CAN 2024. Il ne sera de retour que fin janvier, si toutefois son pays ne va pas au bout de la compétition. « Là où je peux m’améliorer encore, c’est sur la justesse technique, sur les choix, les derniers gestes et aussi le placement tactique où j’en apprends encore tous les jours parce que c’est un système qui était tout nouveau pour moi. » déclarait-il en octobre à la Voix des Sports. En février, il sera grand temps de passer la vitesse supérieure…