Mercato RC Lens : L’horizon semble bouché pour David Pereira da Costa

Alors qu’Angelo Fulgini et Adrien Thomasson lui ont grillé la politesse au niveau de l’animation offensive depuis leur arrivée au club, David Pereira Da Costa est devenu titulaire du banc au RC Lens.

Malheureusement pour le jeune Portugais, ses prestations lors des matchs de préparation, ainsi que lors des deux premières journées de championnat, ne sont guère rassurantes. Après avoir passé 68 minutes sur le banc des remplaçants à Brest le week-end dernier et 75 minutes face à Rennes dimanche, ses entrées en jeu n’ont pas été à la hauteur des attentes.
Concernant son entrée en jeu face à Rennes, Laurent Mazure, monsieur statistique du RC Lens, montre au travers de ses chiffres que l’avenir de David Pereira da Costa en Artois, risque de s’inscrire en pointillé s’il ne relève pas la tête…

Une nouvelle entrée guère rassurante (euphémisme) de David Pereira Da Costa, face à Rennes : 5 ballons perdus en 16 minutes (aucun autre remplaçant ne fait pire), 9 ballons touchés, 75 % de passes réussies, et seulement 4 passes à destination de Medina, Danso, Haïdara et Frankowski.

En mars dernier, lors de sa prolongation de contrat, Franck Haise avait fait passer un message à David Pereira da Costa en lui confiant qu’il attendait nettement plus de lui et qu’il devait se « bouger les fesses » :

« Il y a la vision du club, celle du manager, avec une forte croyance en David. Cela fait 6 ans que je côtoie le joueur, je sais le potentiel et les marches qu’il a franchies, mais je sais aussi l’exigence que nous devons avoir, comme club appartenant au premier tiers de la Ligue 1 où il règne une concurrence forte.
C’est à lui d’être plus exigeant dans son quotidien pour être encore plus fort le week-end, pour éviter d’avoir des baisses de régime à l’heure de jeu et devenir plus performant et plus décisif. Nous savons qu’il a des qualités hors norme, mais il doit aller les chercher, il doit être régulier. Je lui ai montré certaines datas, c’est du factuel. Il doit faire, plus, faire mieux. « 

Durant les matchs de préparation (196 minutes de jeu), le coach a bien essayé de le booster en tentant quelques apparitions comme piston gauche en alternance avec Deiver Machado, mais sans grand résultat.

Le club compte toujours sur le jeune Pereira Da Costa, pour preuve sa récente prolongation jusque 2026. Mais l’heure du réveil doit venir pour le petit prince de la Gaillette, formé au club depuis l’âge de ses 12 ans.