Mercato RC Lens : Florent Ghisolfi ne nie pas le fait qu’il pourrait y avoir d’autres départs

Une page est tournée, les départs de Florent Ghisolfi et Grégory Thil pour Nice sont actés. Hier, en conférence de presse, l’ancien directeur sportif lensois à minimiser l’impact de sa décision sur les résultats sportifs du club à court terme. Mais personne n’est dupe, la proximité de Florent Ghisolfi avec les joueurs et d’autres membres du staff va créer des appels d’air.

Les moyens financiers d’INEOS, le fonds qui gère l’OGC Nice sont colossaux et rien n’empêchera Florent Ghisolfi, lors des prochaines fenêtres de transferts, de tenter d’attirer à lui les meilleurs éléments du RC Lens. Des cas similaires se sont déjà produits dans d’autres clubs qui ont été saignés par leurs anciens dirigeants.

La petite phrase lâchée au cours de la conférence de presse d’hier donne du sens à notre interrogation :

« Le club (Nice) peut être intéressé par un élément du RC Lens mais comme 50 clubs qui ont des moyens supérieurs à ceux de Lens. Mais Monaco, Auxerre et Rennes ont pris des éléments de la cellule de recrutement… Le club sur-performe depuis trois ans, c’est qu’il a des gens compétents à l’intérieur et ils peuvent être chassés par des clubs qui ont plus de moyens. »

De toute façon, l’idée d’autres départs est déjà dans les tuyaux. « Si un jour le club que je vais rejoindre (Nice) est intéressé par quelqu’un de Lens, on échangera en toute transparence avec Arnaud, ce n’est pas plus compliqué que ça », n’a pas hésité à déclarer Florent Ghisolfi, comme s’il préparait déjà le terrain.

En attendant, la direction lensoise va devoir reconstruire. Le nom de Grégory Lorenzi (Brest) commence à circuler mais Arnaud Pouille disposerait d’une short list qu’il est déjà en train de travailler.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.