Mercato : Lens n’a pas souffert de l’absence de Gradit, quid du joker ?

Avant la réception de Nantes, on pouvait avoir des inquiétudes quant à la capacité de la défense lensoise a digérer l’absence de Jonathan Gradit. Mais comme face à Troyes où il avait remplacé en pied contraire Gradit en axial droit, Massadio Haïdara a livré une prestation sérieuse et convaincante à Nantes.

Après deux rencontres, il faut reconnaître que l’absence de Gradit n’a pas tellement pesé, les Lensois sortant de deux cleen sheet.  A Nantes, les automatismes naissants entre Jimmy Cabot et Massadio Haïdara ont porté leurs fruits. Certes, l’ancien angevin a du se consacrer davantage au repli défensif, ce qui a nuit à l’animation offensive, mais le fait est que la tactique mise en place par Franck Haise a fonctionné.

Dans ces conditions, y a t-il urgence à recruter un joker ?
La difficulté consiste à trouver un défenseur polyvalent, à l’intégration rapide, capable de proposer mieux que les solutions de repli actuelles (Haïdara, Fortes, Boura, Louveau, Onana), mais surtout capable d’accepter d’être placardisé dès que Jonathan Gradit rentrera de blessure.
Même si d’un point de vue numérique, l’effectif est un peu juste, Lens, avec sa troisième défense, reste une des meilleures de Ligue 1. Pour notre part, nous ne croyons pas à l’arrivée d’un joker avant la trêve hivernale, d’autant que l’absence de Gradit pourrait être moins longue qu’initialement prévue.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.