Mercato : Andy Delort était bien un rêve inaccessible pour le RC Lens

10 millions d’euros à l’achat, 160 000 euros de salaire mensuel sur un contrat de 3 ans plus une année, voilà ce qu’aurait du débourser le RC Lens s’il avait voulu aller au bout de son rêve qui était d’enrôler Andy Delort.

Après avoir inscrit son 47ème but en 106 matches avec Montpellier, il a quitté ce week-end la pelouse de la Mosson les larmes aux yeux avant de se diriger vers Nice où l’attend un contrat de 3 saisons.

Désireux de jouer l’Europe à court terme, le buteur algérien estimait que cela ne pourrait pas se faire avec Montpellier. « Quand Andy Delort, qui a un salaire que le club n’a jamais offert à personne et trois ans de contrat, change d’agent, c’est qu’il y a une couille dans le pâté », avait déclaré samedi Laurent Nicollin au Midi Libre. « Tu t’imagines qu’il a une idée derrière la tête. Ou qu’on lui a mis une idée en tête. »

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.