L’Olympique Lyonnais se plaint de Clément Turpin

Pour justifier sa nouvelle défaite en championnat, samedi, face au RC Lens, l’Olympique Lyonnais n’a pas trouvé mieux que de pointer du doigt la prestation de Clément Turpin, arbitre du match.

Sur le site officiel du club, l’OL fait parler Dejan Lovren, qui ironise sur la qualité de l’arbitrage façon Turpin. Alexandre Lacazette avait été plus réaliste et ne souhaitait « pas se cacher derrière ça », en parlant d’éventuelles erreurs d’arbitrage. Dejan Lovren a réagi différemment sur les réseaux sociaux avec un émoji avec deux pouces levés comme pour saluer cette décision arbitrale qui n’a pas été au goût du défenseur croate.

Lovren se plaint d’une main dans le visage de Lacazette par Danso non sifflée et de la faute sur Pereira Da Costa qui a amené le penalty lensois. Selon le croate, le jeune portugais est tombé tout seul, alors que le ralenti montre bien que son pied est bloqué par celui d’Alvero.

Plus généralement, les Lyonnais se plaignent de l’arbitrage de monsieur Turpin qui se ferait un malin plaisir de punir les siens, alors qu’il est licencié en Rhône Alpes …

À y bien regarder, à la lecture de l’historique, les Gones ne sont pas particulièrement victimes de décisions arbitrales contraires :

– Lors de la saison 2021/2002, Lyon avait bénéficié de 8 penaltys contre 5 pour Lens.
– Lors de la saison 2022/2023, Lyon avait bénéficié de 8 penaltys, c’est le Losc qui en avait profité le plus avec 12 unités. Le RC Lens avait été crédité pour sa part de 9 penaltys.
– Depuis le début de la saison, le RC Lens a bénéficié de 3 pénaltys contre 2 pour l’OL.

Il n’y a donc pas de quoi crier au scandale à propos d’un soi-disant favoritisme du corps arbitral vis-à-vis de Lens par rapport à Lyon. Surtout quand il s’agit de monsieur Turpin, qui n’a pas pour habitude de caresser les Sang et Or dans le sens du poil.