Les tops et les flops Lensois suite à la défaite face à Metz

Alors que le RC Lens restait sur une belle série de trois matchs consécutifs gagnés à l’extérieur (1-0 à Dijon, 2-0 à Rennes et 3-0 à Monaco), les lensois ont échoué, la faute sans doute à une première période où Antonetti a trouvé la potion magique pour endormir le milieu de terrain des Sang et Or.

Le quotidien L’Equipe  a attribué les notes suivantes aux joueurs :

RC Lens : Leca (5), Gradit (4), Médina (5), Haïdara (4), Clauss (4), Doucouré (5), Cahuzac (4), Sylla (3), Kakuta (4), Sotoca (4), Ganago (4).

Les tops et les flops côté Lensois

Suite à la prestation Lensoise en terre Messine, aucun tops. Par contre, trois flops.

Massadio Haïdara (4) : Le défenseur central artésien a été un peu trop souvent mis en difficulté par la vitesse et la vivacité des attaquants adverses. Cela lui a en particulier été fatal sur le premier but (Nguette, 30e), où il se fait naïvement crocheter. Passé latéral gauche à la 56e, il a réussi un bon centre (64e).

Gaël Kakuta (4) : On a rarement vu le pourtant brillant meneur de jeu lensois aussi peu influent cette saison que lors de la première période. Très bien pris par Maïga (et un peu Angban), il a éprouvé les pires difficultés à se retourner et à avoir de l’influence sur le jeu de son équipe. En seconde période, après un coup franc excentré raté (51e), on l’a vu un poil davantage, jusqu’à sa sortie (Jean, 74e).

Issiaga Sylla (3) : Non seulement le latéral gauche artésien n’a pas du tout existé sur le plan offensif, mais en plus, il a parfois peiné défensivement et a surtout perdu le ballon fatal (face à Centonze) au départ de l’action du premier but (Nguette, 30e). Vraiment pas inspiré, il a été remplacé dès la 56e par Seko Fofana, qui a dynamisé son équipe au milieu.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.