Kombouaré met un scud aux instances du football

Là où, en conférence de presse, Franck Haise a simplement rappelé que la pelouse restait un sanctuaire, et que la responsabilité d’arrêter ou pas une rencontre en cas d’incidents relevait des instances, Antoine Kombouaré s’est montré beaucoup plus cash.

L’ancien coach Lensois, dont on connaît le franc parlé, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère en parlant de l’incident du jet de bouteille à Lyon sur Dimitri Payet. Pour lui, il faut des sanctions à vie pour faire réfléchir les criminels qui sévissent dans les stades :

« Ce sont des choses, qui se répètent, de plus en plus graves. Pour moi, c’est très grave de penser qu’il y a des gens qui viennent voir un match de foot pour aller agresser un joueur. C’est inadmissible. Impensable ! Pour moi, ces gens-là sont des criminels, ils n’ont rien à foutre dans les stades. Il faut les suspendre à vie ! Ils ne doivent plus jamais mettre les pieds dans un stade. Fini ! »

Si un jour un joueur Nantais devait se faire agresser, Antoine Kombouaré affirme que son équipe quittera immédiatement le stade, quelque soit les décisions arbitrales ou préfectorales :

« Si demain, un de mes joueurs est agressé, il n’y a plus de match. Les instances peuvent prendre la décision qu’elles veulent, moi, je demande à mon équipe de prendre sa douche et de rentrer à la maison. Même si on doit perdre des points, ça, on s’en fout ! » (Ouest-France)

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.