Grande prudence chez les entraîneurs avant Lens – Lyon

Interrogés en conférence de presse à la veille du match entre le RC Lens et l’Olympique Lyonnais, Franck Haise et Pierre Sage ont avoué à demi-mots leur incapacité à anticiper ce qui arrivera cet après-midi sur la pelouse de Bollaert-Delelis.

La problématique pour les deux entraîneurs et sans aucun doute la lecture de l’adversaire. Franck Haise ne peut pas mesurer l’incidence psychologique qu’aura eu le changement d’entraîneur à Lyon. « Savoir comment va évoluer Lyon, c’est autre chose puisqu’il y a eu un changement de coach. » a concédé le manager lensois, qui préfère se concentrer sur la capacité de ses joueurs à rebondir. « Il faudra que nous Lensois, on soit bien présent tout en se méfiant de la qualité individuelle de cette équipe. »

Même souci pour Pierre Sage, intronisé entraîneur par intérim de l’Olympique Lyonnais à la place de Fabio Grosso. Celui qui officiait comme responsable de la formation ne sait pas dans quel état psychologique seront les Lensois après la déculottée d’Arsenal.
« Les effets peuvent avoir deux tournures. La défaite à Arsenal peut avoir un impact positif pour nous, mais ils peuvent aussi être revanchards. » analyse Pierre Sage. « Nous allons essayer de préparer les deux scénarios et d’avoir la main sur ces choses-là. »

Ce Lens-Lyon est donc un grand plongeon vers l’inconnu et l’équipe qui sortira vainqueur de ce duel entre équipes dans le doute aura certainement marqué plus que 3 points …