Diffusion télé : L’état s’en mêle, la pression est sur BeInSports

La situation des droits TV de la Ligue 1 se décante petit à petit et il devient fort probable que ce soit BeInSports qui diffuse les 2 affiches de la Ligue 1, quand Amazon diffusera les 8 matchs restants.

Canal+ a eu beau dire qu’elle renonçait à honorer la part de son contrat, c’est BeInSports qui est sous contrat avec la LFP et qui sous-loue à Canal. C’est donc la chaîne qatarienne qui est au final la seule interlocutrice.

Hier, la ministre des Sports est entrée dans le dossier en faisant comprendre à BeInSports qu’un contrat était fait pour être respecté :

« Un contrat, c’est fait pour être respecté. L’État a mis 50 millions une première fois. On versera à nouveau 50 millions pour compenser les pertes du huis clos. Mais l’État ne peut pas compenser toutes les pertes, on ne peut pas remplacer les diffuseurs. Il faut qu’on arrête les guerres d’ego. »

Selon les dernières informations du journal l’Equipe, il semblerait que le diffuseur d’origine qatarienne n’ait plus l’intention de dénoncer son contrat. Plusieurs décisions de justice (Devant de tribunal de commerce de Paris et l’Autorité de la concurrence) ont d’ailleurs été en faveur de la Ligue, estimant que l’attribution de ces deux matches ne devait pas être remise en cause.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.