Bordeaux-Lens, penalty discutable ?

Le Rc Lens a arraché les trois points de la victoire à Bordeaux sur un penalty dans le temps additionnel, jugé discutable par le clan bordelais.

Certes, personne n’aime perdre dans les arrêts de jeu d’un match, qui plus est sur une faute entraînant un penalty. La saison dernière, à deux reprises, le RC Lens avait perdu des points sur des situations identiques, le corps arbitral éprouvant quelques difficultés a accordé ce type de « cadeaux » dans les arrêts de jeu.

Hier, l’arbitre portugais, qui soulignons-le, n’a pas arbitré « à domicile », a indiqué en première intention le point de penalty sur la main du défenseur bordelais, Stian Gregersen. Puis sollicité par la VAR, il a longtemps réfléchi, avant finalement de rester sur sa première idée.
« Il y a un fort doute », a souligné pour sa part le coach bordelais, Vladimir Petkovic. « Il y avait peut être d’abord une faute au milieu. Et puis il y a cette main, encore plus douteuse, alors que notre joueur est en train de se tourner… »

Même dans le cas bordelais, les avis divergent. « Pour moi, juste après [‘action, il y a penalty parce qu’il y a main », indiquait le bordelais Otavio. « Mais je pense qu’il y avait faute juste avant sur notre défenseur. »

Et alors, messieurs Petkovic et Otavio ! Même si la main n’est pas intentionnelle, le fait est que le ballon a touché la mimine et le bras du défenseur, qui n’était pas collé au corps, ce qui a sans doute empêché le ballon de Wesley Saïd de finir au fond des filets. Quand à la faute en milieu de terrain, si tant est que ce soit une faute, elle n’a pas été sifflée, comme de très nombreuses fautes durant le match, l’homme en noir portugais arbitrant à l’anglaise.

 

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.