Arsenal – RC Lens (6-0) : Les réactions

Hier soir, dans un Emirates Stadium chaud bouillant, Arsenal a mis le RC Lens au supplice. Dépassés dans tous les compartiments du jeu, les Sang et Or ont frisé le ridicule et la punition aurait pu être encore plus lourde si les Gunners n’avaient pas décidé de gérer leur avance au score à la pause.

Plutôt que d’accabler ses joueurs, Franck Haise a préféré positiver et voir le verre à moitié plein. Le RC Lens a son destin en main pour se qualifier pour le prochain tour d’Europa League. Au moment du tirage au sort des groupes, cette compétition était l’objectif des Lensois et elle est toujours atteignable.

Franck Haise :
« On n’espérait pas ça, on espérait bien autre chose. On est fautif, notamment au niveau de notre défense centrale. On peut se reprocher beaucoup de choses sur les quatre premiers buts. Et contre ces équipes-là, quand on fait beaucoup d’erreurs, on paye.
On a pas su être à la hauteur qui avait été la nôtre au match aller. Il faut l’accepter. Le score est dur à encaisser, mais dans trois jours, on joue Lyon et plus tard, on devra aller chercher cette troisième place qualificative pour l’Europa League.
Avec ces matchs de Ligue des Champions, on voit qu’ont grandi dans les bons moments, mais aussi dans les moments les plus compliqués où on prend de l’expérience.
Si on peut encore faire quelques matchs de Coupe d’Europe avec l’Europa League, j’espère qu’on va les faire. »

Adrien Thomasson :
« On s’attendait à une équipe difficile à jouer, mais pas à un tel score. On s’était préparé du mieux possible, mais il est vrai qu’ils étaient largement plus forts que nous.
Mais ce n’est pas fini, le dernier match contre Séville va être très important. Si on peut être basculé en Europa League, ce sera encore une magnifique compétition à jouer. »

William Saliba :
« On savait que c’était une très bonne équipe, ils nous avaient battu à l’aller. On voulait les agresser très tôt dans le match et c’est ce qu’on a fait. On a été clinique devant le but et on a bien défendu. C’est une très belle performance, car Lens n’est pas une équipe facile à jouer.
On avait encore le match aller en travers de la gorge, surtout moi, joueur français. Quand je rentre au pays, j’ai envie de gagner. »

Mikel Arteta :
« Je n’aurais jamais rêvé d’un truc comme ça. Tout s’est passé dans les 30 premières minutes. Nous avons eu la chance de nous qualifier aujourd’hui et nous l’avons fait de manière très convaincante contre une très bonne équipe. Dès le début, l’équipe a fait preuve de beaucoup d’agressivité et de détermination pour aller chercher le match.
La constance dont nous faisons preuve à domicile en ne prenant aucun but et en marquant beaucoup est un facteur vraiment positif »