Après Lyon, la cicatrice n’est pas encore refermée pour Franck Haise

Au micro de Prime Video, à l’isue de la victoire face à l’Olympique Lyonnais, Franck Haise a semblé soulagé, la peur que la large défaite à Arsenal laisse des traces.

Le manager lensois a avoué que le groupe et lui-même ressassaient énormément de choses depuis mercredi soir. La victoire face à Lyon va permettre de repartir de l’avant même si le coach a concédé que tout n’était pas parfait, loin de là.

« La victoire a été difficile. Mais on s’en doutait » a reconnu Franck Haise. « On vient de prendre 6 à 0 à Arsenal, et même si notre dynamique en championnat est bonne puisque cela fait neuf match que nous n’avons pas perdu, le match de mercredi, je le ressasse, et les joueurs aussi. »

Franck Haise a également admis que la première période lensoise ne faisait pas partie des standards Sang et Or. Lens a souffert et c’est surtout au mental que s’est faite la différence :

« Ce n’était pas un match facile d’autant plus que Lyon a de la qualité avec un bloc assez dense bien regroupé. Nous qui n’étions pas très très bien surtout en première période. Je trouve qu’on a fait une bonne entame de seconde jusqu’au 3 à 2. Après, on a un peu plus reculé, car on a souffert. Sans un gros caractère et de la réussite, nous n’aurions pas battu Lyon. »

Une analyse pleine de lucidité car il faudra sans doute faire beaucoup mieux pour aller s’imposer à Montpellier vendredi soir.