Vitorino Hilton salue encore les supporters lensois

Alors qu’il arrive en fin de contrat dans quelques semaines, et qu’il réfléchit avec Montpellier pour une éventuelle reconversion, Vitorino Hilton (43 ans), se souvient toujours de ses années lensoises.

Lors d’une interview qu’il a accordé il y a quelques jours au média Suisse Un huit neuf zéro, l’ancien Lensois est revenu sur son passage chez les Sang et Or :

« L’un de mes plus beaux souvenirs en France ? Lens où j’ai gagné la Coupe Intertoto (2005). J’arrive ensuite à l’OM où on gagne la Coupe de Ligue et le titre de champions 17 ans après le dernier. C’était fabuleux. Et finalement Montpellier, la cerise sur le gâteau. J’arrive à 34 ans et on gagne le premier championnat de l’histoire du club devant le PSG qui était au début de l’ère qatarie. Extraordinaire.
Le public ? Je parle souvent de Lens à ce niveau-là, parce que c’est vraiment une atmosphère fantastique. Les supporters vivent pour et à travers leur club, ils encouragent du début à la fin que ce soit dans les bons ou les mauvais moments. Sinon c’est sûr que Marseille c’est quelque chose, et beaucoup plus proche des ambiances brésiliennes qu’à Lens. Quand tout va bien le Vélodrome c’est vraiment une ambiance de malade. »

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.