Un homme dans le match : Florian Sotoca

Florian Sotoca avait fait les frais du retour aux affaires de Wesley Saïd. Ainsi, que ce soit face à Rennes la semaine dernière ou contre Nice pour le dernier match des matchs aller, l’attaquant lensois ne faisait plus partie du onze de départ.

Hier encore, Franck Haise a attendu la 62ème minute pour le faire entrer. Coaching gagnant puisque Florian Sotoca a été tout simplement intenable. Tantôt à gauche, tantôt à droite ou en axial, ou en replacement défensif, il a touché un maximum de ballons sur ses 30 minutes de jeu.
Cerise sur le gâteau, son magnifique but inscrit de la tête a redonné la confiance à un groupe qui en manquait tellement.
Souvent auteur de buts décisifs, l’ancien toulousain a prouvé hier qu’il était toujours une alternative crédible dans l’animation offensive de du coach.

Excellent ballon au pied, il l’est également micro à la main. Son interview pour Amazon Prime est un modèle de lucidité :


AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.