Un dernier regard sur le match Lens-Montpellier

Avant de regarder devant, et notamment vers le prochain déplacement du RC Lens à Marseille (Samedi, 21h00), jetons un dernier regard sur la courte mais précieuse victoire lensoise face à Montpellier.

Spectateurs
Il y avait 37 320 spectateurs à Bollaert-Delelis pour ce Lens – Montpellier.
Lors des six dernières rencontres à domicile, le RC Lens totalise un nombre de 223 262 spectateurs, soit une moyenne de 37 210 par rencontre.

Statistiques
Depuis son retour en Ligue 1 (saison 2020 / 2021), Lens l’a emporté à deux reprises sur trois, à domicile, face aux Montpelliérains.

L’arbitre
Hakim Ben El Hadj a obtenu la note de 4 (match insuffisant) au baromètre l’Equipe, même s’il a bien tenu la rencontre, il a eu des réactions surprenantes comme sur les blessures et sorties du terrain de Salis Abdul Samed (90ème) et Jimmy Cabot (96ème).

Satisfactions
La défense lensoise, qui n’a encaissé que 2 buts sur les six dernières rencontres dont 1 penalty.
Les relances, toujours au top, de Brice Samba.
Les prestations XXL de Kevin Danso et Salis Abdul Samed
La rentrée tonitruante de Jimmy Cabot qui a dynamisé l’animation offensive dès son entrée en jeu à l’heure de jeu.
La rentrée, une nouvelle fois précieuse, de Wesley Saïd, toujours au bon moment au bon endroit.
Massadio Haïdara, qui se donne toujours à 100% dans son rôle à contre emploi.
L’apport offensif de Facundo Medina, de plus en plus précieux dans la relance.

Déceptions
Alexis Claude-Maurice, qui manque d’encore beaucoup d’automatismes avec ses partenaires, et qui a été plutôt transparent.
David Pereira Da Costa, qui a l’occasion de scorer à trois reprises, et qui ne trouve pas le cadre.
Przemyslaw Frankowski qui confirme, rencontre après rencontre, que le poste de piston droit n’est pas fait pour lui.
Loïs Openda, esseulé devant et qui ne pèse plus sur les défenses adverses depuis quelques matchs.
Florian Sotoca, sans doute émoussé du fait de ses titularisations à répétition, entre déchets techniques et mauvaises inspirations. Même musique pour Seko Fofana, dont le rendement n’a plus rien à voir avec celui qui était le sien en fin de saison dernière.

L’avis de Franck Haise
« On n’a pas été au top sur notre animation offensive dans la première demi-heure. On a fait une meilleure seconde période.
Les entrants sont là pour apporter quelque chose à l’équipe et ils l’ont bien fait.
Une saison, c’est rarement linéaire, je préférerais qu’on soit encore plus pétillants, mais on a 24 points après 11 journées et on a fait un cinquième « clean sheet » donc c’est bien. Les adversaires ne s’ouvrent pas quand ils viennent à Bollaert donc on doit être un peu plus justes.
Si j’ai mis David Pereira da Costa sur le banc et que j’ai fait sortir Loïs Openda aussi tôt dans le match, c’est que je ne suis pas satisfait de leurs performances. Ils doivent faire mieux. »

L’avis d’Olivier Dall’Oglio
« Nous aurions pu accrocher quelque chose. Le match était fermé. Nous les avons gênés lors de la première période, peut-être un peu moins sur la seconde. Je suis plutôt embêté et déçu sur le plan offensif.
Sur le but, Téji Savanier pensait pouvoir s’en sortir. Mais cela fait partie du jeu. Je ne lui en veux pas. Mais perdre le ballon dans cette zone, ça ne pardonne pas.
Je ne suis ni satisfait de ces prestations ni de moi. Je dois encore travailler plus, encore mieux. La solution doit venir de moi. Mais, nous ne sommes pas non plus relégables. »

Coaching
Franck Haise a obtenu la note de 6 (coaching satisfaisant) au baromètre l’Equipe.
Olivier Dall’Oglio la note de 5 (coaching moyen) au baromètre l’Equipe.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.