Téji Savanier, le bourreau du RC Lens

En conférence de presse, le coach Montpelliérain, Olivier Dall’Oglio a reconnu que Téji Savanier avait été le bourreau du RC Lens :

« Cela a été un match complet. Il y a eu une grosse dépense d’énergie, de l’abnégation, mais aussi de la qualité. Il y a eu deux belles équipes. Il y a eu un très bon match, avec une intensité élevée. On a vu un Téji de très haut niveau. Cela amène un plus, cela amène le reste du groupe. Quand Téji est à ce niveau-là, il amène ce petit plus qui nous a permis de gagner le match. » (Midi Libre)

Comme le souligne La Voix du Nord, Téji Savanier a été impérial face à Lens : « Savanier a confirmé sa grande forme et rayonné. Le meneur de jeu a fait un énorme match, éliminant facilement ses adversaires. Il ne lui a manqué qu’un but mais il adresse la passe décisive à Mavididi, qui a lui aussi tourmenté les Lensois, qui se souviendront également de Germain et des montées de Cozza ».

À l’issue de la rencontre, Franck Haise a avoué que Téji Savanier était un joueur extraordinaire :

« Je n’ai pas attendu ce soir pour savoir qu’il ‘était un joueur magnifique. Il a fait une énorme performance avec beaucoup d’intelligence, de finesse et de qualité technique. »

L’actuel Montpelliérain serait déjà dans le viseur de plusieurs formations de Premier League… Il est donc interdit de rêver pour l’été prochain.

A l’image de Jonathan Clauss, Téji Savanier n’est jamais convoqué en équipe de France, souffrant de son manque d’expérience internationale. Quand aurons-nous un sélectionneur plus clairvoyant ?


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.