Reims-Lens : Stats et performances individuelles

Après une première période de domination, les Sang et Or, qui connaissent toujours des difficultés à performer face à des blocs bas, sont rentrés aux vestiaires en étant menés au score. 

Après l’égalisation de Florian Sotoca à la 55ème minute, les Sang et Or ont tenté en vain de bousculer le bus mis en place par Oscar Garcia, en s’exposant à des contres. Il faudra attendre la 92ème minute et une passe millimétrée de Ganago pour Fofana pour que le RC Lens prenne l’avantage. Même si un partage des points aurait été plus logique, les statistiques valident la victoire lensoise.

Possession : Reims 39% – Lens 61%
Passes : Reims 394 – Lens 614
Passes réussies : Reims 325 – Lens 553
Occasions : Reims 7 – Lens 16
Tirs : Reims 7 – Lens 21
Interceptions : Reims 19 – Lens 13
Duels gagnés : Reims 43 – Lens 36

Wuilker Farinez, titulaire dans les cages Lensoises, n’a rassuré personne. Le portier Vénézuélien a montré ses insuffisances sur les sorties. Sa passivité sur le but de Zineli aurait pu avoir de graves conséquences si Lens n’avait pas arraché la victoire dans les arrêts de jeu.

En défense, le trio habituel composé de Jonathan Gradit, Kevin Danso et Facundo Medina a fait le job. Même si Gradit n’a gagné que 2 duels sur 7, il a été précieux dans la relance. Il aurait même pu marquer son premier but de la saison sur une frappe lointaine en première période. Avec 9 ballons récupérés, 8 duels gagnés sur 12 et 95% de passes réussies, Danso  s’est à nouveau montré comme patron de la défense lensoise. Si l’on oublie ses fautes gratuites, qui ont encore entraîné hier un carton jaune, Facundo Medina, malgré un seul duel gagné sur 8, a été un des artisans de l’animation offensive en jouant souvent vers l’avant et en tentant de casser les lignes. Il s’est même retrouvé à plusieurs reprises en position d’attaquant.

Jonathan Clauss, a beaucoup couru, beaucoup traversé le terrain pour tirer les corners des deux côtés. Mais il ne fut pas toujours en réussite face à une défense regroupée qui laissait peu d’espace. De l’autre côté Frankowski a beaucoup tenté, sans trop de réussite. Son rendement offensif a été moindre que lors de ses derniers matchs. Tout comme pour Clauss, la défense en mode « bus » lui a posé beaucoup de problèmes.

Au milieu de terrain, Cheick Doucouré a ratissé de nombreux ballons et a souvent relancé proprement. Seko Fofana a comme souvent alterné le bon et le moins bon, mais son coup de génie a encore fait basculer le match du bon côté. 4 duels sur 12 gagnés et 100% de passes réussies. David Peirera Da Costa a gagné tous ses duels, soit 5 sur 5 a réussi 94% de ses passes, le jeune chef d’orchestre Lensois excelle dans les petits espaces.

Devant, bien qu’ayant gagné 71% de ses duels, Arnaud Kalimuendo a remis une copie plutôt quelconque en s’éteignant après une quinzaine de minutes de jeu. Florian Sotoca a perdu 13 ballons, n’a réussi aucun centre sur 3 tentatives et n’a gagné qu’un seul duel sur 4. Des stats faméliques mais une présence constante en récupération et en attaque et ce but égalisateur qui ne doit rien à personne.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.