RC Lens : Le cas David Pereira Da Costa

Hier, nous nous interrogions sur la montée en puissance de David Pereira Da Costa et du fait de savoir si il avait le potentiel pour prendre la place de meneur de jeu n° 1 du onze lensois.

La question de la progression spectaculaire du jeune joueur a été soulevée en conférence de presse. « C’est un gamin pétri de talent, qui grandi doucement, qui prend ce qu’on lui donne. » a réagi Jean-Louis Leca, avant d’ajouter : « Sa gestion par le club qui consiste à ne pas lui faire brûler les étapes est très bonne. Il est en train d’éclore comme une belle fleur. Cela nous fait une arme en plus. Et même si nous au club on savait que le petit était bourré de talent, aujourd’hui, il explose aux yeux de tout le monde. »

Avec un peu plus de retenue, Franck Haise a également bien voulu donner son avis sur celui que beaucoup qualifient maintenant de « jeune prodige ».

« Il n’y a pas match entre Gaêl Kakuta et David Pereira Da Costa. Et les clefs de l’animation offensive ne tiennent pas que sur ce poste. Le football de Lens est éminemment collectif. Ce qui est sûr c’est que David franchi des étapes, c’est une évidence et il est de plus en plus constant et régulier. C’est d’ailleurs pour cela qu’il joue.
Il a vécu une première année, avec quelquefois un manque de régularité, mais il a grandi. La saison dernière, il fallait encore de temps en temps aller le chercher, cette année, le staff et moi n’avons pas besoin d’aller le chercher parce qu’il fait les choses. Si on ajoute le talent, c’est vrai qu’il progresse vite. »

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.