Pierre Ménès et la fessée lensoise

Il avait misé sur un match nul entre le Stade Brestois 29 et RC Lens, Pierre Ménès, comme de nombreux observateurs, s’est royalement planté.

Sur le contenu, l’ancien journaliste de Canal Plus a pointé du doigt la piètre prestation de Facundo Medina, grand artisan de la défaite.

« Ce joli dimanche de football – une fois de plus, il faut le souligner, a débuté par la large victoire du Stade brestois contre Lens, la troisième consécutive. Un match où les Bretons ont fait preuve d’une grande efficacité et d’un grand réalisme face à une équipe artésienne dont on ne peut même pas dire qu’elle a totalement raté son match – le cas Medina mise à part. Mais il était difficile de résister à la fougue brestoise et à noter qu’à chaque fois que Brest gagne, Mounié marque. Mais ce match a surtout marqué le grand retour en forme d’un Romain Faivre éblouissant, notamment sur ce troisième but où il délivre une délicieuse frappe enroulée du pied gauche. »

Heureusement, cette déroute lensoise en terre bretonne ne présage pas d’une baisse de régime. N’oublions pas le dernier match à Bollaert face à Troyes et le football champagne des Sang et Or. La saison dernière, Lens aussi avait également reçu une correction à Lille, ce qui n’avait pas empêché les Sang et Or de briller par la suite.

La lourde défaite à Brest n’est sans doute qu’un incident de parcours, qui fera certes du mal au goal average, mais qui va permettre à Franck Haise de recadrer sa troupe.


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.