Mercato RC Lens : Un départ quasi acté

Alors que les discussions se prolongent depuis plusieurs semaines, le board lensois et Jonathan Clauss n’ont toujours pas trouvé d’accord pour une prolongation du contrat du piston droit, qui arrivera à terme en juin 2023.

Ne pas le prolonger équivaudrait à prendre le risque de le voir partir libre à la fin de la prochaine saison alors que son transfert cet été pourrait faire rentrer au minimum 15 millions d’euros dans les caisses lensoises.

L’intérêt soudain pour Jimmy Cabot laisse penser que la direction du club ne croit plus en la possibilité d’une prolongation de contrat. A demi mots, Franck Haise l’a d’ailleurs évoqué pour France 3 : « Jo a déjà eu beaucoup d’entraîneurs dans sa carrière, alors moi, je suis pas son dernier, il y en aura d’autres derrière, c’est son parcours qui est à mettre en valeur. »

La cote de popularité et la valeur marchande du joueur ont fortement grimpé depuis que Didier Deschamps l’a appelé en équipe de France. Une mise sous projecteurs qui a eu aussi ses effets négatifs. Jonathan Clauss, certainement perturbé par cette montée en puissance et ses choix d’avenir, n’est plus au niveau qui était le sien depuis quelques matchs.

Le coup va être rude, Bollaert avait fait de Jo son chouchou, mais il va falloir passer à autre chose. A 29 ans, sur un poste exigeant au niveau physique, Clauss ne peut pas refuser un dernier gros contrat qui pourrait lui faire tripler son salaire.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.