Mercato RC Lens : Des prêtés pour des rendus

Prêté un joueur pour qu’il puisse emmagasiner le temps de jeu que son club ne peut pas lui garantir est une attitude louable. Mais si celui-ci joue moins que si il était resté à la maison, cela devient une action totalement contre productive.

Lorsque le RC Lens a décidé de prêter Jonathan Varane en Ligue 2 dans les derniers jours du mercato hivernal, c’était dans le but de lui faire franchir un palier, le staff ayant jugé que jouer en National 2 avec la réserve ne lui permettrait pas de progresser.

Un peu plus de deux mois après son départ du RC Lens, alors que la réserve lensoise est à l’agonie, le prêt de Varane à Rodez s’avère être un échec. Le jeune milieu de terrain Lensois de 20 ans, n’a foulé les pelouses de Ligue 2 qu’à trois reprises pour un temps de jeu de 84 minutes. Pire encore, depuis trois rencontres, Jonathan Varane (sous contrat avec Lens jusque 2024) n’est même pas retenu dans le groupe de Laurent Peyrelade, qui lutte pour ne pas descendre en National en fin de saison.

La situation de Charles Boli (sous contrat jusque juin 2024), prêté lui aussi au mercato hivernal à Vicenza (Série B), est un peu meilleure même si ce n’est pas folichon, avec 10 rencontres pour un temps de jeu de 359 minutes, sans but ni passe décisive. On notera également que le fils de Roger à manqué 5 rencontres de suite (journée 23 à 27), suite à une lésion musculaire.

Tom Ducrocq (sous contrat jusque juin 2024), prêté depuis deux saisons à Bastia, a réalisé une première année (2020 / 2021) en Corse très intéressante avec une montée de National en Ligue 2. Cette saison, tout avait bien débuté jusqu’à la 16ème journée de Ligue 2. Victime d’une pubalgie, son prêt en Corse a été cassé et le joueur est rentré à la Gaillette pour les soins.

Le prêt d’Adam Oudjani (sous contrat jusque juin 2023) à Saint-Brieuc, club de National, est un véritable fiasco. Le neveu de Chérif n’a participé qu’à 14 rencontres de championnat pour un temps de jeu de 774 minutes. Le milieu offensif Lensois n’a plus joué depuis le 08 février dernier, et il s’agissait de 8 minutes face à Orléans. Et voilà 5 rencontres de suite qu’il n’est pas dans le groupe.

Steven Fortes (sous contrat jusque juin 2023) a réalisé une saison correcte dans la défense centrale du KV Ostende (12e de Jupiler Pro League), mais il est rentré à la Gaillette, victime d’une grosse blessure.

Gaëtan Robail (sous contrat jusque juin 2023), prêté à Valenciennes, est un des éléments clés du Valenciennes FC, mais son niveau n’est pas jugé suffisant pour la Ligue 1 selon le staff lensois.

Boubakar Camara a été prêté en juillet 2021 au Mans FC. Il s’agit peut être du lensois qui a le mieux géré son prêt avec un temps de jeu conséquent et de belles prestations en championnat National. Son contrat arrive à terme en juin et il n’aurait pas encore été prolongé.

Ismaël Boura (21 ans, sous contrat jusqu’en juin 2023), est prêté au Havre, en Ligue 2, club dans lequel il enchaîne les matchs et les bonnes prestations sous les ordres de Paul Le Guen. Il pourrait faire partie de la rotation de Franck Haise la saison prochaine, même si le flanc gauche lensois est plutôt bien pourvu avec Haïdara, Frankowski et Machado.

Rares sont les prêtés qui feront partie du groupe du coach la saison prochaine, sauf peut être Simon Banza (sous contrat jusque juin 2022), prêté au Portugal, dans le cas où le FC Famalicão ne lèverait pas l’option d’achat et si le RC Lens décidait de le prolonger.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.