Mercato : Le départ d’Alou Diarra du RC Lens interpelle

Le départ d’Alou Diarra du RC Lens reste une énigme au regard des propos qu’il a tenu il y a un an sur les plateaux de beIN SPORTS. L’adjoint de Franck Haise avait l’air de se sentir épanoui au sein du staff lensois :

« Entraîner comme coach principal, oui, j’y pense. Cela fait partie de mes objectifs à moyen terme. Je n’ai pas envie de me précipiter et de me presser, j’ai aujourd’hui des acquis qui me permettent d’envisager cette fonction-là. J’espère au RC Lens, je suis très bien dans ce club. En commençant cette vocation, je suis passé par la formation. Je sais très bien ce qui se passe en formation, j’apprécie les éducateurs, la formation fait partie de l’ADN du club. J’espère ce que ça se fera.
Mais aujourd’hui, j’ai un rôle important où je suis très épanoui. C’est une question de timing, on verra quel est le moment opportun pour avoir la gestion d’une équipe. »

En fin de saison, Alou Diarra a eu une discussion avec les dirigeants Lensois pour évoquer la suite de sa carrière. Le fait qu’Alou Diarra veuille voguer de ses propres ailes est tout à fait légitime, c’est pourquoi la direction du club lui aurait proposé de reprendre en main l’équipe réserve du RC Lens en National 3. L’intéressé a refusé et a décidé de quitter Lens.

Pourtant, le journal L’Équipe pense savoir qu’Alou Diarra chercherait à entraîner une équipe de jeune ou d’un niveau intermédiaire. En effet, l’ancien milieu de terrain ne dispose que d’un DES (Diplôme d’Entraîneur Supérieur), il ne peut donc entraîner qu’une équipe de jeune évoluant au niveau national si le club dispose d’un Centre de Formation agréé ou une équipe senior de niveau N3 ou N2.

On ne voit donc pas où se situe la progression pour Alou Diarra et son départ restera une énigme.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.