Mercato : Ce que recherche le RC Lens

Au delà des qualités intrinsèques des joueurs, le RC Lens a d’autres exigences quand il s’agit de recruter.

Florent Ghisolfi, au micro de France Bleu Nord, confirme que l’état d’esprit d’un joueur est certainement aussi important que ses qualités footballistiques. En prenant l’exemple de quelques uns de ses cadres, le coordinateur sportif Lensois met en avant une des conditions pour qu’un joueur puisse devenir un Sang et Or, ce qui sous-entend que Lens ne recrutera jamais un pur mercenaire du football comme il en existe de nombreux en Ligue 1.

« Si on prend un unijambiste avec un bon état d’esprit, le rendement ne sera pas suffisant. Nous recherchons un lot de qualités, ce qui veut dire un bon état d’esprit, même si cela veut tout dire et rien dire. Il y a des joueurs avec un certain état d’esprit qui vont coller au RC Lens et d’autres à d’autres clubs.
Aujourd’hui, ce que sont des Florian Sotoca, Jonathan Gradit, Yannick Cahuzac ou Jean-Louis Leca, et je pourrais en citer d’autres, ce sont des garçons qui forment un vrai collectif. Ils ont du coeur, du courage, du respect.
On est encore petit mais on ne doit avoir peur de personne et ces joueurs que j’ai cité, quand ils rentrent sur le terrain, ils n’ont peur de personne. »


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.