L’opération « portes ouvertes » à Bollaert doit cesser

Les trois dernières rencontres du RC Lens à Bollaert-Delelis (Reims, Nantes, Angers) se sont soldées par deux nuls et une défaite, avec à la clef 8 buts encaissés, soit un ratio de 2,66 buts par rencontre.

Rendre visite au RC Lens devient opération « open bar » pour les attaquants adverses. On peut difficilement incriminer Franck Haise sur le choix des hommes, dans la meseure où un turn over a été appliqué. Pour Reims, la défense était constituée de Fortes, Badé, et Medina, pour Nantes, il avait aligné Gradit, Badé, et Haïdara, et enfin contre Angers Gradit, Badé, et Medina.

La défense à trois a t-elle montrée ses limites ? Un système de jeu trop porté vers l’avant ? Une mauvaise passe due à une forme de décontraction ? La malchance ?

Nous verrons samedi les corrections qu’apportera le coach sur son système de jeu pour tenter de repartir sur des bases plus saines. Dans le contexte, prendre un point à Rennes, qui n’a pas gagné depuis trois rencontres, serait déjà un bon résultat.

Retrouvez l’actu du RC Lens sur allezlens.fr

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.