Les tops Lensois après la victoire face à Troyes

Le RC Lens, a sûrement réalisé sa plus belle performance de la saison en explosant l’ESTAC (4-0). Les hommes de Franck Haise, en appliquant un pressing haut durant tout le match, ont littéralement étouffé les Troyens.

Le quotidien L’Équipe, qui titre « Clauss épatant », a attribué les notes suivantes aux joueurs :

RC Lens : Farinez (5), Gradit (6), Danso (7), Medina (6), Clauss (8), Frankowski (6), Doucouré (8), Fofana (7), Saïd (non noté), Sotoca (5), Kakuta (6), Kalimuendo (7).

Sur l’ensemble du match, le RC Lens récolte une moyenne de 6,50 – Troyes 3.

Les tops Lensois :

Jonathan Clauss (8) : Deux passes décisives (14e, 29e), un but opportuniste de la tête après avoir suivi un tir de Saïd mal repoussé (35e, 3-0), une énorme occasion manquée face au but (31e) : le bilan du latéral droit lensois en première période est épatant. Sans oublier ses fermetures qui ont sécurisé le premier quart d’heure. Toujours aussi généreux en seconde période.

Cheick Doucouré (8) : Le milieu a fait preuve d’une grande justesse et son rôle a été essentiel pour casser les lignes et affirmer la verticalité du jeu lensois afin de trouver les attaquants ou les joueurs excentrés derrière le premier rideau troyen. Son agressivité défensive ne s’est pas éteinte jusqu’en fin de rencontre.

Arnaud Kalimuendo (7) : Son jeu intérieur, ses accélérations et ses passes spontanées en position axiale plus haute que Saïd, ont maintenu la menace. Il a inscrit son quatrième but de la saison à la réception d’un centre de Clauss.

Kevin Danso (7) : Le défenseur central a sécurisé l’alignement avec efficacité et s’est imposé dans les duels et dans les airs jusqu’à l’entrée de Suk. Sa personnalité émerge au sein d’une équipe qui se projette à sept dans la surface adverse et qui a besoin de presser très vite le porteur à la perte du ballon.

Wesley Saïd (non noté du fait de sa sortie juste avant la mi-temps) : Avant de se blesser et sortir, l’attaquant, buteur au premier poteau sur un centre de Clauss (29e, 2-0) avait énormément couru et aurait mérité une grosse note. Car il a proposé de nombreuses solutions de passes à l’approche de la surface. Ou décroché, dos au but, pour se mettre au service de ses défenseurs. Ses percussions côté droit, enfin, ont également contraint l’Estac à défendre en reculant.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.