Les tops et les flops Lensois suite à la victoire face à Reims

Dans un match que le RC Lens a maîtrisé, sans pour autant briller, les Sang et Or ont bénéficié d’un fait de jeu qui a changé la donne à la pause.

Hugo Ekitike, sur un geste mal maîtrisé dans la surface, a provoqué un penalty avant d’être expulsé. Il a ainsi permis l’ouverture du score d’Arnaud Kalimuendo qui a récidivé en seconde période à l’issue d’un beau mouvement offensif à trois.

Le quotidien L’Équipe, qui titre « Kalimuendo montre la voie, Ekitike déraille », a attribué les notes suivantes aux joueurs :

RC Lens : Leca (5), Gradit (6), Danso (6), Medina (5), Frankowski (6), Doucouré (5), Fofana (7), Clauss (6), Kakuta (5), Sotoca (6), Kalimuendo (7).

Sur l’ensemble du match, le RC Lens récolte une moyenne de 5,8 tandis que Reims a obtenu une moyenne de 4,3.

Les tops et les flops côté Lensois :

Arnaud Kalimuendo (7) : Il n’a touché que peu de ballons en première période (9), mais il a su les faire fructifier. Déjà auteur d’un bon enchaînement suivi d’une frappe dans un angle fermé (17e), il transforme le penalty lensois (45e+1). Son premier but de la saison, qui sera rapidement suivi d’un autre, plein de sang-froid, sur un bon service de Sotoca (52e).

Seko Fofana (6) : Un peu moins flamboyant qu’au Vélodrome mais un match solide quand même. Habile pour orienter le jeu, il s’est aussi permis quelques gourmandises, toujours à bon escient.

Florian Sotoca (6) : Son activité débordante de la première période a d’abord été vaine. Mais il a plié le match en servant dans le bon tempo Kalimuendo sur l’action qui mène au deuxième but (52e). Il a dans la foulée provoqué le jaune d’Abdelhamid ainsi qu’un bon coup franc (58e), avant d’obliger Rajkovic à la parade (59e).

Jonathan Clauss (6) : Le piston a subi un marquage individuel de la part de l’ailier rémois Mitchell Van Bergen et il a eu un mal fou à s’en dépêtrer. Mais c’est lui qui récupère le ballon à l’origine du second but, et cela compte, au final.

Jonathan Gradit (6) : Il ne fait pas de bruit mais il s’affirme de plus en plus comme une valeur sûre. Rarement pris dans les duels et une propension certaine à amener le surnombre quand le pressing adverse était inexistant.


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.