Les tops et flops Lensois en images après la victoire face à Toulouse

La série d’invincibilité dans le chaudron de Bollaert se poursuit, et cette fois-ci le RC Lens a soigné son goal average en s’imposant 3-0 face au Toulouse FC.

L’homme du match est incontestablement Loïs Openda, qui a inscrit le premier triplé de sa carrière. Dans ce contexte, le penalty manqué de Seko Fofana est à ranger dans les anecdotes de la rencontre.

L’Équipe, qui titre « Openda c’est fada, Desler c’est galère », a attribué les notes suivantes aux joueurs :

RC Lens : Samba (5), Haïdara (5), Danso (6), Gradit (6), Frankowski (6), Abdul Samed (6), Fofana (6), Machado (7), Onana (4), Pereira Da Costa (6), Saïd (4).

Tops selon le journal L’Équipe

Loïs Openda (non noté) : Il était très incertain en raison d’une contusion osseuse reçue à Marseille et semblait un peu dans le trou, lui qui n’avait plus marqué depuis début septembre. Sur le banc pour la première fois de la saison, le Belge n’a eu besoin que de quatre minutes pour délivrer les siens sur un centre de Sotoca. Il en a ajouté un deuxième en fin de match grâce à un bon pressing devant Rouault, puis un troisième sur un service de Claude-Maurice.


 

Deiver Machado (7) : Le piston colombien n’a pas ménagé ses efforts, c’est le moins que l’on puisse dire. Ses 30 sprints sont là pour en témoigner. Présent des deux côtés du terrain, avec ce tacle pour contre une frappe toulousaine et sauver la boulette de Gradit (29e), et une récupération à l’origine du but lensois.


 

Jonathan Gradit (6) : Pour son premier match depuis sa fracture de la clavicule début septembre, le défenseur n’a pas semblé gêné. S’il a commis une belle boulette avec une mauvaise relance de la tête (29e), il a effectué quelques minutes plus tard un gros retour pour sauver devant Aboukhlal (33e). Très précieux sur les coups de pied arrêtés défensifs.


 

Flop selon le journal L’Équipe

Jean Onana (4) : Titularisé pour renforcer l’entrejeu comme à Marseille, l’international camerounais a eu beaucoup de peine à avoir de l’influence. Il n’a touché que 28 ballons et il a été remplacé dès la 56e minute par Sotoca, lorsque Franck Haise a décidé de revenir au 3-4-3. Le Narbonnais est passeur décisif quatre minutes après son entrée.


AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.