Les tops et flops Lensois après la victoire face à Troyes

En recevant Troyes, l’objectif des Lensois était de prendre les trois points, garantie pour rester sur le podium à l’issue de cette septième journée de championnat. Mission accomplie, même si la victoire fut longue à se dessiner.  

L’Équipe, qui titre « Danso avec les stars », a attribué les notes suivantes aux joueurs :

RC Lens : Samba (6), Gradit (non noté), Danso (8), Medina (6), Haïdara (5), Abdul Samed (7), Poreba (4), Cabot (6), Pereira Da Costa (6), Sotoca (6), Openda (6).

Les tops et flops Lensois selon le journal L’Équipe :

Kevin Danso (8) – Top – : Il n’a pas été particulièrement menacé par Mama Baldé ou, plus généralement, l’attaque troyenne. Mais il s’est montré sécurisant en gagnant ses duels (4/4 dans les airs), en appréciant bien les trajectoires.

Salis Abdul Samed (7) – Top – : Son volume de course, comme celui de Sotoca d’ailleurs, reste impressionnant. Il ratisse large, récupère de nombreux ballons et demeure omniprésent sur le contre pressing. Mais, surtout, il colle à son équipe. C’est-à-dire en position plus haute quand elle presse l’adversaire et revient en base plus défensive quand il faut enrayer les transitions auboises.

Przemyslaw Frankowsk (6) – Top – : Entré en cours de rencontre suite à la sérieuse blessure de Gradit (13e) touché à la clavicule droite, il a retrouvé le couloir gauche qu’il occupait la saison dernière, Haïdara redescendant en défense centrale à trois axe droit. Le Polonais avait des choses à prouver. Son apparition a accéléré l’animation sur son flanc. Passeur décisif sur le but de Danso, il a été plus précis que sur l’aile droite, pourtant sur son bon pied, où il a le plus souvent évolué cette saison. Toutefois, il doit encore gagner en justesse.

Lukasz Poreba (4) – Flop – : Il a assuré ses transmissions proprement, mais son pouvoir d’accélération, sa capacité à changer de vitesse et impulser un rythme différent sont restés trop faible. Comme s’il avait du mal à se situer sur le terrain lorsqu’il n’avait pas le ballon et tentait de se démarquer. Avec son bagage technique, sa vision, l’International Espoirs polonais est en capacité de faire plus et mieux.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.