Les tops et flops Lensois après la défaite à Paris

La défaite au Parc des Princes 2 à 1 ne devrait pas casser la dynamique positive qui anime le RC Lens en cette fin de saison. Les lensois ont fait jeu égal avec les parisiens et la défaite n’est que la conséquence d’erreurs individuelles.

Le quotidien L’Equipe, qui titre «Neymar décisif, Medina dépassé», a attribué les notes suivantes aux joueurs :

RC Lens : Farinez (6), Gradit (5), Fortes (5), Medina (3), Clauss (6), Cahuzac (5), Doucouré (5), Michelin (5), Fofana (6), Kalimuendo (5), Ganago (6).

Les tops et les flops côté Lensois

Wuilker Farinez (6) : Il ne peut rien sur le but de Neymar (33e) mais fait une grosse première période avec deux parades face à Danilo (24e) des deux poings puis Sarabia au sol (39e). Il avait déjà été en action dès la première minute face à Gueye. Impuissant face à la tête de Marquinhos (59e). Dévie le coup franc de Neymar sur son poteau (68e).

Jonathan Clauss (6) : Il manque la plus belle occasion lensoise en première période avec une reprise du gauche non-cadrée dans la surface (42e). Mais de l’activité dans son couloir où peu de ses centres ont trouvé preneur. Un coup franc vicieux (18e). Encore un très beau centre (52e). Il parviendra à ses fins avec un nouveau centre décisif (61e). Il reprend Neymar à la limite de la surface. (90e).

Seko Fofana (6) : Il a eu du mal à entrer dans la partie face au pressing de Gueye. Un mauvais choix à l’attention de Kalimuendo (36e). Il trouve le petit filet parisien sur une frappe du gauche (44e). Il a été beaucoup plus à son avantage et précis en seconde période avec des percées plein axe et beaucoup plus de poids dans toutes ses entreprises. Le meilleur milieu sang et or.

Ignatius Ganago (6) : Une première volée en pivot au-dessus (3e). Il a essayé de faire parler sa puissance mais sans grande réussite en première période. Sa persévérance est récompensée. À l’affût dans la surface, il rabat une reprise manquée de Kalimuendo du gauche pour battre Navas (61e). Remplacé par SOTOCA (69e)

Facundo Medina (3) : Sous la pression de Draxler, c’est lui qui perd le ballon sur le but de Neymar (33e). Il avait pourtant été à son avantage jusque-là dans ses interventions. Il effleure le ballon de la tête sur un coup franc de Clauss (18e). Encore absent et passif au marquage de Marquinhos (59e). Contre une reprise de Draxler (71e).

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.