Les grandes retrouvailles avec celui que le RC Lens a snobbé

En 2013, le RC Lens, en proie à des difficultés financières, est repris par le Crédit agricole Nord de France.

Le directeur général, Gérard Lévèque, à la recherche d’économies de bout de chandelle, décide de tailler dans l’effectif de la formation. Et c’est ainsi que Colin Dagba est remercié et prié d’aller voir ailleurs.

Le jeune défenseur avait été repéré en poussin, avait intégré le pôle espoirs de Liévin et les formateurs du club, Georges Tournay en tête, lui prédisaient un bel avenir. Le gamin était sérieux, attentif, discipliné, facile à vivre et rêvait de faire une carrière sous le maillot du RC Lens.
Alors, on a dit qu’il était trop petit pour un défenseur. Quand on ne veut plus de son chien, on dit qu’il a des puces …

Heureusement, il est repéré par l’US Boulogne qui le relance à l’âge de 15 ans. En 2018, après deux bonnes saisons chez les maritimes, il est repéré par Marc Westerlope, passé par le RC Lens et devenu recruteur pour le PSG.

On connait la suite, il en est à 63 matchs pro avec Paris et fait partie de l’équipe de France espoirs.

Samedi soir, et même si le jeune joueur affirme ne pas être revanchard, il aura à cœur de rappeler son bon souvenir aux dirigeants du RC Lens, même si ceux en place ne sont en rien responsables du mauvais choix qui avait été fait à son égard.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.