Les démons de Medina

Facundo Medina n’avait pas été sélectionné par l’Argentine pour son match contre le Brésil. Le défenseur lensois n’a donc pas l’excuse de la fatigue pour justifier sa prestation indigente d’hier face à Brest.

Alors qu’il semblait avoir oublié ses vieux démons cette saison, il a replongé violemment hier face à des Brestois qui ont vite compris qu’il y avait un coup à faire sur son côté.

Une entame de match désastreuse durant laquelle il se fait aimer à plusieurs reprises par Romain Faivre, notamment sur l’ouverture du score des Brestois. Sur le troisième but de Brest, il ouvre la porte à Faivre qui n’en demandait pas tant pour placer sa « Messi ».
Cerise sur le gâteau, il a commencé à sortir de son match en montrant de l’agressivité comme ce violent coup d’épaule sur Faivre, sa bête noire, qui aurait pu valoir le rouge chez certains arbitres.
Franck Haise a tardé à le sortir (61′).
La saison dernière, suite à quelques erreurs qui avaient coûté cher en terme comptable, Franck Haise avait mis au pain sec son défenseur argentin durant quelques matchs. La jeunesse n’excuse pas tout et on espère retrouver bientôt un Medina, pourtant pétri de talent, un peu plus concentré.
.


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.