Lens – Toulouse : Paroles de coach

Après la belle victoire face à Toulouse, Franck Haise avait la mine radieuse des soirées réussies. Côté Toulouse, on regrettait surtout le manque d’efficacité offensive.

Franck Haise :
« On vit de belles choses ici depuis un moment mais je suis obligé d’être mesuré. Je lâcherai la pression le soir de la 38e journée. Je goûte aussi le moment mais il faut maintenir la pression. Ce soir, je suis heureux pour l’équipe, dans la ferveur de ce stade Bollaert-Delelis. Les gens repartent avec du bonheur et de la fierté. Cela aussi c’est important.

 Il faut continuer à travailler, que les rentrants aient autant faim, que ceux qui sont là. On a 30 points mais celui qui compte le plus, c’est celui d’après. Quand on voit les entrants comme ça, cet état d’esprit, le groupe et les égos, sont placés aux bons endroits, le collectif prime. »

Philippe Montanier :
« Je trouve le score assez sévère. J’ai des gros regrets sur la première période où on a eu des opportunités mais où on n’a pas su profiter de nos temps forts. Offensivement, on a été en dessous de ce
qu’on faisait jusque-là. On fait trop d’erreurs en défense et on le paie Cher. On avait des absents, mais on ne va pas se cacher derrière ça, ce sera le lot de tout le monde dans une saison. Mais ce soir, c’est insuffisant.
Le RC Lens fait un super début saison, complet, costaud partout. Souvent, le banc de touche fait gagner des titres ou des places européennes, c’est une équipe postulante pour l’Europe et la Ligue des Champions. « 

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.