Le RC Lens, une équipe de faux pieds

Des gauchers à droite, des droitiers à gauche, choix assumé ou concours de circonstances, voilà ce qui caractérise également la philosophie de jeu de Franck Haise. 

Pour pouvoir évoluer de la sorte avec des joueurs à contre emploi, encore faut-il avoir le matériel nécessaire. Przemyslaw Frankowski a trouvé sa place à gauche, alors qu’il est droitier de formation. Ses prestations moyennes du début comme piston droit ont confirmé qu’il excellait maintenant en « faux pied ».

Ensuite, il y a les choix imposés par les circonstances, comme la blessure de Jonathan Gradit, alors que le club a laissé partir son binôme, Christopher Wooh. Dans son effectif, Franck Haise dispose d’éléments pouvant rendre service en « faux pied », comme Massadio Haïdara ou même Ismaël Boura.

En conférence de presse, Massadio Haïdara et Franck Haise ont donné leur point de vue sur le sujet :

Massadio Haïdara : « C’est le même poste qu’à gauche, avec des repaires et des anticipations différentes. Il faut s’adapter pour se mettre dans les meilleures dispositions. Sur le dernier match, quand je suis rentré en cours de jeu, je n’ai pas pu prendre des repaires, j’ai du m’adapter comme j’ai pu mais j’ai travaillé cela cette semaine.
Si je joue axial droit, je ne vais pas faire du Jonathan Gradit, je n’ai pas ses qualités. Je ferai tout simplement du Massadio. »

Franck Haise : « L’opportunité d’avoir un gaucher sur un poste d’axial droit nous permet d’avoir des angles de passes différents. Des angles que n’a pas un droitier quand il joue sur son côté. »

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.