Le RC Lens, bien plus qu’un club, une vraie famille

Même s’il n’a pas marqué vendredi et qu’il n’a passé que 45 minutes sur la pelouse de Bollaert, Massadio Haïdara a sonné la révolte du groupe Lensois face à Angers.

Le piston gauche Lensois est passeur sur l’égalisation de Gaël Kakuta, et fut dans tous les bons coups de son équipe, qu’ils soient défensifs ou offensifs. Massadio Haïdara a montré qu’il avait retrouvé la forme et ses sensations, ce qui n’a pas échappé à Franck Haise, qui devrait le titulariser mercredi à Clermont.

Avant de se rendre en Auvergne, Massadio Haïdara est passé par la case conférence de presse. Il a ainsi profité de l’occasion pour rappeler que le RC Lens était une vraie famille, que durant son absence, il n’avait jamais été mis de côté, se sentant toujours partie prenante du groupe même s’il ne pouvait pas aider les coéquipiers sur le terrain :

« Mes blessures et mon absence, c’est vrai que ce n’est pas facile, car on voit tous les jours les coéquipiers qui vont à l’entraînement et que moi, je suis obligé de rester à l’intérieur, car je ne pouvais pas m’entraîner, c’est un peu compliqué. Avec l’état d’esprit du groupe et notre entente, on n’est pas mis de côté et c’est très important. Les joueurs, le staff médical, le staff technique et les dirigeants m’ont toujours soutenu, cela m’a toujours permis de rester concentrer avec l’équipe bien que je ne jouais pas. »

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.