Le prochain adversaire de Lens dans la tourmente

Dimanche 8 mai à 15 heures, le RC Lens jouera à Reims sa 36ème journée de Ligue 1. Un match que les Sang et Or doivent impérativement gagner pour espérer encore un strapontin européen.

L’adversaire du jour sera un club visé par une drôle d’affaire. En effet, la commission de discipline de la LFP devrait lancer une instruction concernant le club champenois après l’apparition d’un symbole d’extrême droite dans le parcage visiteurs à Lorient dimanche.

Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims, a réagi hier soir et a attribué ce geste aux « MesOS », « un groupe qui nous perturbe depuis quelques mois ». II annonce « aucune tolérance et aucun cadeau » envers eux. « On dépose des plaintes chaque fois que c’est possible, on identifie. Tout ce que la loi nous permet de faire, nous allons le faire », a-t-il assuré. En février dernier, déjà, un spectateur rémois âgé de 16 ans avait fait l’objet d’un rappel à la loi après avoir effectué un salut nazi lors du match contre Brest (1-1).

De nombreux clichés montrant l’existence de ce symbole mis en avant par l’extrême droite dite radicale ont été diffusés pendant et après la rencontre sur les réseaux sociaux, notamment sur un compte relayant l’actualité des hooligans et mentionnant un groupe rémois, les MesOs.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.