Le casse-tête du RC Lens pour son futur mercato offensif

À un peu moins de trois semaines de la fin du championnat, les rumeurs mercato commencent à circuler. Les entourages des joueurs commencent à être sondés, les agents lancent des bouteilles à la mer pour tenter de placer leurs poulains, des clubs vont dégraisser, d’autres vont tenter de combler leurs manques.

Cet été, le marché des transferts au RC Lens risque d’être animé et le secteur offensif sera certainement l’axe de travail sur lequel le board lensois prêtera le plus d’attention. Le RC Lens va perdre son meilleur attaquant, Arnaud Kalimuendo auteur de 11 buts, en progression par rapport à la saison dernière, qui appartient au Paris SG jusqu’en juin 2024. Le PSG est-il vendeur ? Lens a t-il les moyens de l’acheter, le joueur souhaite t-il rester à Lens ? Autant de questions qui rendent improbable une nouvelle saison en Sang et Or.

Igniatus Ganago a brillé quelques matchs quand il est arrivé à Lens l’été 2020. Quelques blessures plus tard, il n’est plus que l’ombre de lui-même (4 buts au compteur cette saison) au point que Franck Haise ne tente même plus de le titulariser. Sous contrat jusqu’en juin 2024, l’international Camerounais pourrait se voir offrir un bon de sortie.

Corentin Jean, le joker, à deux doigts de partir cet hiver, ne devrait pas rester lensois une saison de plus, tout comme Simon Banza, prêté avec option d’achat au club de Famalicao et qui devrait être gardé par le club portugais.

Florian Sotoca et Wesley Saïd resteront à la maison la saison prochaine. La cellule recrutement devra donc, à minima, investir dans deux attaquants de niveau, sachant que Seko Fofana et Jonathan Clauss ne seront peut être plus là pour marquer et ainsi combler le déficit buts du secteur offensif.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.