La revue de presse après la victoire à Troyes

En l’emportant à Troyes, le RC Lens s’est qualifié pour sa finale du championnat samedi face à l’AS Monaco, en espérant un faux pas de Strasbourg à Marseille et de Nice à Reims.

La Voix du Nord : « Les Lensois ont encore été renversants, ce samedi soir, à Troyes. Menés pour la quatrième fois de suite, ils ont de nouveau trouvé les ressources pour repasser devant avec un état d’esprit et une abnégation remarquables (1-3). La cinquième place et l’Europe sont à deux points. C’est juste dingue. Cette dernière semaine de championnat va être fantastique et le match contre Monaco, samedi, promet d’être complètement fou. Peut-il en être autrement, alors que Lens est absolument déboussolant en cette fin de saison ? Il vient d’aligner un septième match sans défaite « 

L’Équipe : « Avec un grand Jonathan Clauss, le club artésien a obtenu un succès qui lui offre des espoirs d’ Europe pour le dernier match à Bollaert face à Monaco. L’affiche ne pouvait presque pas être plus belle pour ce baisser de rideau. Les Monégasques viendront chercher une qualification directe en Ligue des champions pendant que les Sang et Or rêveront encore d’Europe. »

MadeinFoot : « Dans un bon match de football, le RC Lens s’est imposé face à Troyes (1-3) ce samedi dans le cadre de la 37e et avant dernière journée de Ligue 1. Avec cette victoire, le RC Lens (61 points) continue de croire à une qualification en Coupe européenne. À une journée de la fin, les Sang-et-Or ne comptent désormais plus que deux points de retard sur le RC Strasbourg (5e du classement, 63 points). Les lensois n’ont pas leurs destins entre leurs mains, mais il faudra gagner face à Monaco lors de la dernière journée de Ligue 1 samedi prochain pour continuer à espérer. »

Maxifoot : « Renversant, Lens s’est imposé sur la pelouse de Troyes (3-1) ce samedi lors de la 37e journée de Ligue 1. Sur le début de cette rencontre, les Lensois exerçaient immédiatement un gros pressing dans le camp adverse. Même dominés, les Troyens se montraient efficaces et trouvaient le chemin des filets sur une frappe de Biancone déviée par Fofana dans sa propre cage (1-0, 15e). A force de maîtriser les débats, Lens se procurait une opportunité pour égaliser, mais Clauss perdait son duel devant Gallon. Sous pression jusqu’à la pause, l’ESTAC finissait par craquer avec une reprise de Danso sur un corner pour égaliser (1-1, 42e). Dans la foulée, Lens prenait même le contrôle de la partie avec une superbe réalisation de Kalimuendo, auteur d’un lob génial (1-2, 45e). Séduisants, les Lensois parvenaient à se mettre à l’abri avec un coup-franc lointain de Clauss qui surprenait Gallon, gêné par la course de Medina (1-3, 71e). Avec cette victoire, Lens peut encore croire à l’Europe. »

Sofoot : « Troyes a perdu deux fois, ce soir au stade de l’Aube : en tribunes, où les 3200 supporters lensois – selon les organisateurs – ont assuré le show, et sur le terrain, où l’ESTAC s’est fait renverser par des Sang et Or pas encore morts dans la course à l’Europe. Auteur lui de sa 11e passe dé, Clauss a ensuite fini, sur coup franc que Medina n’a qu’effleuré, par faire céder un Gallon plus inspiré auparavant devant Pereira Da Costa ou Kalimuendo (1-3, 71e). Pas de quoi empêcher les Aubois d’assurer leur maintien dans l’élite. Mais assez pour permettre à Lens, 7e à deux points du 5e, Strasbourg, de continuer à rêver d’une qualification pour la Ligue Europa Conférence lors de la dernière journée. Lens-Monaco à Bollaert, sacrée finale. »

L’Est éclair : « Hier soir, malgré leur défaite face à Lens (1-3), les Troyens se sont offert une jolie fête dans un Stade de l’Aube plein comme un œuf, grâce à la défaite de Saint- Etienne contre Reims (1-2)… Le troisième but lensois a plombé l’ambiance pour de bon, avant que le coup de sifflet final ne rallume la flamme. »

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.