La dégringolade d’Areola

Alphonse Areola, qui a gardé les cages du Rc Lens en Ligue 2 lors de la saison 2013-2014, connait une période très compliquée, qui s’éternise…

Après une saison au Real Madrid où il n’a participé qu’à neuf matches, dont trois de Coupe du Roi, et une autre, un peu plus tôt, au PSG, où il a du composer avec la concurrence de Buffon, Areola essaie de rebondir à Fulham, 17ème de Premier League, où il est prêté cette saison.

Mais ses débuts sur le sol anglais ne sont pas brillants. Pour son premier match de Championnat, à Leeds (3-4), il concède trois buts sur les quatre premières frappes cadrées de l’adversaire. Pour le second, contre Aston Villa (0-3), il en prend trois sur les trois premiers tirs cadrés. Pas de défense, certes, mais pas d’exploits non plus … Si la suite fut un peu meilleure, elle ne fut pas spectaculaire : quatre nouvelles défaites, un nul, deux victoires et un seul clean sheet (contre WBA, 2-0, le 2 novembre).

Personne ne remet en cause le potentiel de l’ancien portier lensois et il fut même à deux doigts de suppléer Lloris dans la hiérarchie des gardiens français. Mais Areola ne confirme pas en club, comme si les éloges lui avaient donné le tournis. Certains préfèrent pointer son mental déficient, son introversion et sa grande difficulté à gérer la pression.

Sous contrat avec le PSG jusque 2023, il est considéré comme « peu fiable » par Léonardo. Avec ses 700 000 euros de salaire mensuel but, Areola va avoir du mal à trouver preneur …

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.