Jonathan Gradit a pour ligne de mire la Ligue des Champions

Interrogé par Régis Testelin du journal l’Equipe, en direct de Marbella, Jonathan Gradit réaffirme que le RC Lens a bien une carte à jouer cette année dans le championnat de Ligue 1.

Deuxièmes de Ligue 1 après les 15 premières journées ponctuées d’un bilan exceptionnel (36 points, 11 victoires, 3 nuls et 1 défaite), les Sang et Or peuvent raisonnablement espérer une place qualificative pour l’Europe, voir même la Ligue des Champions, si l’équipe garde son rythme au niveau régularité.
« Ce serait malhonnête de dire qu’on n’en veut pas. » concède le défenseur Lensois. « Pour un joueur comme moi, découvrir la Ligue des champions à 30 ans avec un club comme Lens, alors qu’on était en L2 il y a quatre ans, ce serait fabuleux. »

Jonathan Gradit appuie son argumentation sur du factuel :

« La saison passée, on a eu un coup de moins bien entre novembre et décembre, et même début janvier, parce qu’on était moins bien physiquement. Donc, là, on refait une préparation quasiment estivale et il faut voir le côté positif.
Quand on est deuxième en novembre c’est qu’il y a de la qualité dans le groupe. Il faut avoir confiance en nous et rester humble car on sait que notre effectif est inférieur à des clubs comme Lyon, Monaco, Marseille. Si on garde cette force on peut le faire. Je ne dis pas qu’on va le faire car c’est un marathon, mais on va essayer. »

Ligue des Champions ou pas au bout de la route, Jonathan Gradit semble vivre un rêve au RC Lens aux côtés de Franck Haise. « Franchement, c’est kiffant d’être dans cette équipe avec un coach comme ça. Il nous demande des trucs qui nous plaisent et correspondent à nos qualités. » savoure le défenseur, sous contrat avec Lens jusque juin 2024.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.