Jonathan Clauss, tout ça pour ça

Quand il a décidé de quitter le RC Lens l’été dernier, Jonathan Clauss avait deux motivations, améliorer ses revenus et se donner toutes les chances d’entrer définitivement dans le club France pour faire partie du groupe Qatar.

S’il a réussi son coup sur le plan financier, puisqu’il se murmure qu’il a triplé son salaire, il a totalement échoué sur le plan sportif.

L’OM s’est fait sortir de toutes les Coupes d’Europe après un parcours calamiteux en Ligue des Champions, et, cerise sur le gâteau, Didier Deschamps ne l’a pas appelé dans son groupe pour la Coupe du Monde au Qatar

Alors qu’il s’est révélé avec le RC Lens, la première partie de saison de l’ancien piston Lensois sous le maillot phocéen n’a sans doute pas convaincu le sélectionneur qui a préféré revenir à sa défense à quatre défenseurs dans laquelle Clauss ne s’impose pas.

Vincent Duluc, de l’Equipe, décrit ainsi la détresse de l’ancien Lensois qui ne s’est pas encore exprimé :

Il suffit de se souvenir de la joie enfantine de Jonathan Clauss, apprenant chez lui sa première convocation en équipe de France, en mars, pour imaginer la profondeur de sa déception à l’annonce de la liste pour la Coupe du monde hier. L’arrière droit de l’OM en a eu la confirmation de sources médiatiques, dans l’après-midi. L’affaire est d’autant plus cruelle qu’il avait été de tous les rassemblements, depuis, bien qu’il n’ait pas toujours joué un rôle essentiel.

Le journal La Provence y est allé également de son petit couplet :

Le rêve s’est brisé pour Jonathan Clauss. Subitement, dans le fracas d’une succession de noms où le sien a disparu sans prévenir, après avoir été de tous les rendez-vous depuis son arrivée en sélection, en mars. Convoqué en juin et en septembre, il croyait tenir sa place, s’imposant comme le seul vrai spécialiste du couloir droit, dans le 3-4-3 que le sélectionneur esquisse depuis des mois. Seulement voilà, le poids des absents et des incertitudes ont eu raison de la volonté initiale de Deschamps. Clauss va devoir vite se remettre la tête à l’endroit et digérer…

« Il fait partie de ceux qui peuvent être déçus », a simplement déclaré Didier Deschamps. « Je sais que c’est pour lui une immense déception. C’est un choix sportif, et le système est la principale raison. » 

Tout ça pour ça …

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.