Janvier, le mois du mercato blanc

Le mercato d’hiver, qui démarre aujourd’hui, sera sans aucun doute l’un des moins actifs de l’histoire moderne du football français.

Le contexte économique, plombé depuis des mois par la pandémie, le non-versement des traites de l’ex-diffuseur Mediapro, l’incertitude qui pèse sur son successeur, l’absence totale de visibilité sur une date de retour du public dans les stades et la fin tardive du mercato estival, n’a jamais pesé aussi lourd pour les clubs.

C’est sans doute côté vente qu’il faudra chercher un peu d’activité. Pour qu’il y ait vente, encore faut-il qu’il y ait acheteur …

A Lens, sauf opportunité extraordinaire, rien n’est prévu côté arrivées. Sur le plan des départs, la direction du club espère que les quelques lofteurs trouveront une porte de sortie. Les prêts de quelques jeunes qui cherchent à s’aguerrir et qui ne peuvent pas joueur dans le contexte actuel, est également prévu.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.