Hakim Ben El Hadj, chat noir ou homme en noir ?

Hakim Ben El Hadj est venu pour la seconde fois de la saison à Bollaert-Delelis pour diriger les Sang et Or. Au cours de ces deux rencontres, il n’a distribué que quatre cartons jaunes aux Lensois et trois aux adversaires, un score dans la moyenne.

Par contre, ce qui est frappant, c’est que lors du match face à Troyes, Jonathan Gradit s’est fracturé la clavicule au bout de 16 minutes. Face à Montpellier, 30 minutes après son entrée en jeu, Jimmy Cabot s’est blessé sérieusement au genou gauche.

Pour Franck Haise, les nouvelles ne sont pas rassurantes, puisqu’au mieux, il s’agirait d’une grosse entorse. Espérons que les ligaments du genou n’aient pas été touchés. Le verdict devrait tomber mardi au plus tard. Pour rappel, le 15 février 2021, sous les couleurs Angevines, Jimmy Cabot avait été blessé au genou droit, ce qui l’avait éloigné des terrains pendant 64 jours. Et le 21 février 2022, il avait été opéré de la cheville ce qui lui a valu une absence de 130 jours.

En tout état de cause, nous nous opposons fermement au retour de Hakim Ben El Hadj à Bollaert. Chat noir ou homme en noir ?

Mise à jour 12h00 : Nous avons appris que Jimmy Cabot souffrait d’une rupture des ligaments croisés qui l’éloignera des terrains de longs mois. On ne peut s’empêcher d’en vouloir à l’arbitre qui ne voulait même pas que les soigneurs entre sur le terrain lors de la blessure prétextant certainement une recherche de gain de temps du Lensois dans les arrêts de jeu. Vous n’êtes plus le bienvenue à Bollaert, monsieur Ben El Hadj !

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.