Et si le RC Lens allait aux tirs au but face à Brest ?

La Voix du Nord, dans son édition du jour, pose une bonne question. En cas de séance de tirs au but samedi face à Brest, qui seront les tireurs Lensois ?

Depuis le début de la saison, les Sang et Or n’ont qu’un taux de réussite de 50% sur l’exercice. Lors du dernier match face à Auxerre, Franck Haise avait demandé à Przemyslaw Frankowski de s’y coller, mais Benoît Costil avait touché le ballon et avait failli l’empêcher de toucher les filets.

S’il est un véritable point noir chez les Sang et Or, il se situe bien au niveau de la gestion des penalties. II y avait eu Florian Sotoca contre Brest, lors de la 2e journée (3-2). Puis encore dans le derby (1-0). Puis Seko Fofana qui s’était loupé.

Franck Haise avait même souri de la situtation en disant « Peut-être qu’on fera tirer Brice Samba la prochaine fois, il a un très bon pied. »

Avant de faire tirer tirer Brice Samba, il sera peut être interessant de mettre le pied à l’étrier à Loïs Openda, dont le pied tremble rarement quand il est face au but. Wesley Saïd, Kevin Danso, Alexis Claude-Maurice pourraient être également des candidats crédibles.

La meilleure façon de régler le problème serait de ne pas aller aux tirs au but…

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.