Débordements du derby : Des nouvelles têtes sont tombées

La chasse aux indésirables continue suite aux incidents qui ont émaillé le Derby Lens-Lille de septembre dernier.

Selon La Voix Du Nord, deux hommes ont été entendus au commissariat de Lens pour les faits survenus en marge du derby. Le premier, un Ronchinois de 32 ans, du groupe ultra des Red Tigers, a reconnu avoir pénétré sur la pelouse de Bollaert et couru en direction du parcage lillois, avant d’être refoulé par les forces de l’ordre. Il avait déjà été identifié comme ayant fait usage d’un fumigène lors du match contre Saint-Etienne, un mois plus tôt.

Le second supporter, 22 ans, installé à Mazingarbe, est poursuivi pour les mêmes faits, à une différence: lui aurait jeté une barrière en direction des Lillois. Il a également avoué avoir introduit un fumigène dans le stade le même jour.

Ils ont été placés sous contrôle judiciaire, avec interdiction de stade jusqu’à leur jugement, qui devrait se tenir fin janvier.
Ils vont devoir répondre des plaintes déposées par la Ligue de football professionnel (LFP) et par le Racing-club de Lens.


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.