Coup de gueule : Le RC Lens devra faire le ménage

Un tifo qui a mis le feu aux poudres, des sièges arrachés et lancés du parcage lillois vers les supporters de la Trannin, un envahissement du terrain par une centaine d’individus de la Marek que nous avons du mal à appeler supporters, le Derby du Nord a entaché l’image, déjà écornée, des Ultras.

La LFP a annoncé hier que la commission de discipline allait se réunir en urgence aujourd’hui. « La LFP condamne fermement les débordements, l’envahissement du terrain et les violences intervenues » durant la rencontre de la 6e journée de Ligue 1, a indiqué l’instance.

« Ce début de saison ne va pas nous aider. Une prise de conscience rapide de tous les acteurs du football, supporteurs en tête, est obligatoire », a tweeté peu après la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Il ne fait aucun doute que Lens va payer pour l’exemple. Le match entre Nice et Marseille avait fait monter le curseur, cette fois-ci, même si les faits sont moins graves, la LFP va vouloir frapper fort pour arrêter l’hémorragie.

À Lens, Arnaud Pouille, le directeur général du club, a déploré les incidents, mais il serait urgent de régler le problème en interne et de faire un peu le ménage dans le kop. Il est inadmissible qu’une centaine d’individus incontrôlables mettent en péril l’image d’un club qui est en train de redorer son blason par ses résultats.

Florent, supporter en Marek, a commenté pour La Voix Des Sports le déroulé des événements : « on a commencé à voir que ça chauffait. On comprenait que ça risquait de se taper. Trois ou quatre gars du bas de la Marek sont partis et derrière, ça a été une déferlante. C’est là que tu te rends compte que c’est facile d’aller sur le terrain. Il y avait un double sentiment, des gars disaient Allez-y pour défendre la Trannin et d’autres que ça gâchait la fête. Trois semaines après Nice – OM, on comprendra jamais… Mercredi on n’y sera pas, la Marek sera fermée, c’est sûr. »

Bollaert-Delelis est doté de nombreuses caméras de surveillance et il devrait être relativement aisé d’identifier les responsables et les acteurs de l’envahissement du terrain, qui n’attendaient qu’une chose, pouvoir en découdre avec les lillois, au QI tellement développé qu’ils n’ont pas trouvé plus intelligent pour assouvir leur haine du lensois que de balancer des sièges, au risque de blesser grièvement des familles en Trannin qui n’avaient rien demandé.

À l’applaudimètre de l’imbécillité, il est difficile de départager les deux camps.

Il ne reste plus à espérer que la commission soit clémente, en se contentant d’infliger à Lens un seul match à huis clos sans retrait de points. Il est par contre d’ores et déjà acquis que les préfectures du Nord et du Pas-de-Calais interdiront le déplacement des supporters lensois pour le match retour.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.