Cette nouvelle erreur d’arbitrage qui pénalise le RC Lens

Montpellier a certainement mérité sa victoire sur un match où Lens n’a pas, ou peu existé. Néanmoins, il faut reconnaître que le seul but encaissé par les lensois fut entaché d’une grossière faute non sifflée, à l’origine de l’action qui a amenée le but.

Sur l’action du but, certains ont fustigé l’attitude de Frankowski, qui a trop porté la balle et ainsi offert une ballon de contre meurtrier aux Montpellièrains. Mais la lecture de l’action peut également se faire sous un autre angle.

Le piston lensois, en duel avec Mollet, récupère un ballon côté gauche, s’infiltre jusqu’à l’entrée de la surface adverse et se fait sécher par Mollet, revenu récupérer sa bourde. A la lecture du ralenti, comme le montre la vidéo ci-dessous, on s’aperçoit que Mollet a bien passé le bras pour déstabiliser le polonais du RC Lens et a ensuite passé la jambe pour l’écarter définitivement. La VAR a été saisie mais n’a pas bronché comme souvent en pareilles circonstances, alors qu’elle aurait du revenir à la faute.

Selon que l’on soit Montpellièrain ou lensois, nous aurons forcément un avis différent, mais les images posent question.

.


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.