Ça passe où ça casse pour l’ancien lensois

Alors que Julien Sablé sera sur le banc de touche Stéphanois en tant qu’entraîneur principal ce samedi à Reims, l’ancien joueur du RC Lens se sent légitime à ce poste pour aider les Verts.

Le résultat en Champagne pourrait déterminer si les dirigeants Stéphanois misent sur Julien Sablé pour la suite de la saison ou s’il faut un nouvel entraîneur. Toujours est-il que Julien Sablé a fait son mea-culpa en conférence de presse après une première expérience en tant que coach principal, expérience qui avait été un cuisant échec avec aucune victoire en six rencontres, mais il pense pouvoir devenir le coach principal de l’ASSE :

« Je suis un compétiteur et la situation du club me touche. L’ASSE est en danger. Je ne me pose pas la question sur ma carrière. Mon avenir, c’est tout faire pour gagner à Reims. La première fois avait été très difficile, je fais mon mea-culpa, car je me disais que cela allait le faire, mais je n’étais pas prêt.
Depuis, j’ai appris aux côtés de coach, j’ai connu des joies européennes, j’ai gagné des derbys. J’ai eu le temps de me construire et, aujourd’hui, je me sens légitime pour être à cette place. Mon avenir est d’être entraîneur numéro un, c’est ce qui m’anime au quotidien. »

C’est tout le mal qu’on peut souhaiter à Julien Sablé, de réussir à sauver les Verts d’une descente en Ligue 2 et de faire carrière comme entraîneur principal car la Ligue 1 a besoin de Lens mais aussi de Saint-Etienne…

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.