A-t-on manqué de respect à Hilton ?

Vitorino Hilton a un peu de mal à accepter que Montpellier ne lui ait pas proposé de prolonger son contrat d’une saison malgré ses 43 ans.

L’ancien Lensois s’en est expliqué et réfute que les buts encaissés la saison dernière soient principalement attribués à son âge ou à celui de son compère Daniel Congré :

« C’est le choix du club et je comprends que ce n’est pas facile de signer un joueur de 43 ans. Même si pendant de nombreuses années, j’ai montré que j’avais le niveau. C’est leur choix. Mon souhait était de rejouer une saison et la décision du club a été différente. Les buts que nous avons pris l’an passé, c’est facile de dire, c’est la faute à Vito qui a 43 ans ou c’est la faute à Daniel. Si on prend tous les buts qu’on a pris l’an dernier, prenez ceux sur lesquels je suis coupable ou Daniel, et faites les comptes. » (AllezPaillade)

Olivier Dall’Oglio, le nouvel entraîneur du club, n’avait même pas pris la peine de l’appeler pour tenter une explication. n’ait même pas pris la peine de le contacter.

Selon les informations du Midi Libre, l’ancien Lensois, proche d’Alexandro Furtado, directeur sportif de l’AS Béziers (N2) et ancien joueur du RC Lens, pourrait prendre une licence chez les Bittérois.

Si Hilton venait à signer à l’AS Béziers, son coach serait également un ancien Lensois, en l’occurrence Colbert Marlot, et il retrouverait un autre ancien lensois, Alassane Touré.

AllezLens soutient le peuple Ukrainien


D'accord ou pas d'accord sur le contenu de cet article ? Envie de vous exprimer sur ce sujet ?
Tous nos articles apparaissent en temps réel sur notre page Facebook. Un bon moyen de commenter l'actu en Live.